L'ACTU : LANGEAIS : LA VILLE VEUT RECYCLER LES MASQUES

Avec la pandémie de Covid-19, les masques sont devenus un accessoire indispensable mais aussi un nouveau type de déchet.

L'ACTU : LANGEAIS : LA VILLE VEUT RECYCLER LES MASQUES

Ces masques sont composés de matières non dégradables et mettent 450 ans à se décomposer. Mélangés aux ordures ménagères, ils seront enfouis ou incinérés alors qu’une solution existe : le recyclage pour récupérer le polypropylène vers des filières de valorisation.

Pour cela, la Ville de Langeais s’associe à La Poste pour lancer, au niveau de la commune, une opération visant à concilier santé et préservation de l’environnement, opération qui a commencé symboliquement le 18 mars, Journée mondiale du recyclage, afin de promouvoir le recyclage du masque auprès du grand public. La Poste apporte une solution clé en main et propose à la Ville de disposer, dans des locaux ou des endroits abrités, des containers de collecte conformes au protocole sanitaire.
Ils sont en carton recyclé et fabriqués dans l’Oise. Les masques sont pris en charge par l’entreprise Versoo, située à Verrières-en-Anjou, près d’Angers, pour être broyés puis extrudés en granulés de plastique.
Au total, seize containers seront disposés sous le porche de l’école, à la cantine, à la mairie, à la bibliothèque, au Carrefour Market, au collège, à la gare ou encore à l’Ehpad.
Attention, seuls les masques chirurgicaux en polypropylène (pas en sacs) sont acceptés. Donc pas de masques anti-poussière, FFP2 (ou dit « N95 »), FFP3, en tissu, faits maison ou en papier.


Plus d’informations : Hédia Ghanay au 06 63 44 55 57.